Centre interuniversitaire d'étude sur la République des Lettres

Université Laval
Mosaïque

Conférence de Jean-Claude Bonnet

21 septembre 2010

Le Napoléon d’Abel Gance : du muet au parlant

Mardi le 21 septembre 2010 à 19h00
Salon Paul-Rainville, Musée national des beaux-arts du Québec (Parc des Champs-de-Bataille, Québec)
Entrée libre
Informations : cierl.admin@lit.ulaval.ca

Monsieur Jean-Claude Bonnet
Directeur de recherche au CNRS (CNRS/Paris IV), il a notamment publié Naissance du
Panthéon, essai sur le culte des grands hommes
, Fayard, 1998 et dirigé L’Empire des muses,
Napoléon les arts et les lettres
, Belin, 2004. Longtemps critique de cinéma, il continue à
donner régulièrement des contributions sur le Septième Art.

Résumé :
Le chef d’oeuvre d’Abel Gance est intéressant par Napoléon lui-même (un des
héros les plus représentés en littérature et au cinéma) comme par les modes d’héroïsation
que le cinéaste invente et que l’on peut confronter aux solutions trouvées par Griffith ou
Sacha Guitry.
Mais le Napoléon fascine surtout par son destin tout à fait exceptionnel. Il traverse, en
effet, le XXe siècle puisqu’il a été retravaillé par son auteur pendant plus de cinquante ans:
la première version de 1927 (en six heures) était muette ; le cinéaste ayant génialement
anticipé sur l’apparition du parlant, il put réaliser ensuite une version sonore en 1935
(1h30) et une autre en 1970 (4h). Finalement l’anglais Kevin Brownlow parvint à restaurer
presque intégralement (en 1982) la première version muette.
C’est l’histoire étonnante de ces différentes versions qui sera retracée avec, en illustration,
quelques courtes séquences du film, un extrait d’un entretien vidéo, réalisé par Jean-Claude
Bonnet, avec Harry Krimer (un des acteurs du films, disparu aujourd’hui, dont le témoignage
est très éclairant), et des séquences d’autres films (de Griffith, Gance, Guitry).

Toutes les nouvelles